Ingénieur d’études en génétique moléculaire (H/F)

Ingénieur d’études en génétique moléculaire (H/F)

L’équipe Duharcourt de l’Institut Jacques Monod recrute un ingénieur d’études (CDD 2 ans) pour explorer les mécanismes et la régulation de la dynamique du génome chez Paramecium.

 

Informations générales

Référence : UMR7592-SANDUH-003
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mercredi 25 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 170 € et 2 300 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

 

Missions

La personne recrutée sera intégrée à l’équipe « Régulation épigénétique de l’organisation du génome » à l’Institut Jacques Monod et aura aura une double mission : (1) apporter un soutien technique et contribuer à l’avancée des thématiques scientifiques développées dans l’équipe ; (2) assurer le bon fonctionnement et l’organisation du laboratoire, sous la supervision du chef d’équipe.

 

Activités

– développement et mise au point de nouvelles techniques de biologie moléculaire, génomique et biochimie utiles au laboratoire.
– prise en charge d’une partie des expériences associées aux projets développés par l’équipe, en biologie moléculaire, génétique, biochimie et culture cellulaire (manipulation de Paramécie).
– gestion du matériel, des réactifs et des banques d’échantillons.
– formation des nouveaux utilisateurs aux techniques courantes de laboratoire.
– savoir assurer une traçabilité et fiabilité des résultats
– assurer la diffusion et la valorisation des résultats sous forme de présentations orales (en anglais) et de publications

 

Compétences

– titulaire d’une licence 3 en biologie moléculaire et/ou cellulaire (ou équivalent)
– connaissances au niveau Master 2 en biologie moléculaire et cellulaire ou génétique fortement appréciées
– maîtrise des techniques classiques de biologie moléculaire (clonage, extraction d’ADN et d’ARN, RT, PCR, qPCR), de biochimie (préparation d’extraits cellulaires, immunoprécipitation, western-blot) et de génomique fonctionnelle (ChIPseq, RNAseq).
– maîtrise des outils informatiques de recueil et de traitement de données.
– maîtrise de l’anglais lu, écrit, parlé (niveau B1 requis).
– rigueur, organisation, autonomie dans la planification et la gestion des expériences, capacité de raisonnement analytique et scientifique, dynamisme, aisance relationnelle, bonne capacité à travailler en équipe.

 

Contexte de travail

L’Institut Jacques Monod (IJM) (https://www.ijm.fr/), une unité mixte de recherche CNRS/Université Paris Cité, rassemble environ 350 personnes et représente l’un des principaux centres de recherche fondamentale en biologie en région parisienne. L’équipe d’accueil (https://www.ijm.fr/recherche/les-equipes/duharcourt-lab-vf/) s’intéresse plus particulièrement à la dynamique du génome chez Paramecium.
L’IJM est situé au sein du campus de l’Université Paris Cité dans la zone d’activités Paris-Rive Gauche (13ème arrondissement de Paris ; accessible par tous les moyens de transports : Métro 14, RER C, Tramway T3, bus 62 et 89).

 

Contraintes et risques

Aucun

 

Informations complémentaires

Le contrat est un CDD de 24 mois an avec une possibilité de prolongation. Les candidatures sont à déposer sur cette interface ; elles devront inclure un CV et une lettre de motivation résumant les intérêts du( de la) candidat(e) pour le poste, ainsi que les coordonnées de deux scientifiques ou enseignants susceptibles de fournir une recommandation.

 

Postuler >> 

Date Limite Candidature : mercredi 15 juin 2022

Add Your Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

twenty − sixteen =