Accueil

L'Institut Jacques Monod (IJM), unité mixte de recherche du CNRS et de l'université Paris Diderot, est l'un des principaux pôles de recherche fondamentale en biologie de la région parisienne.
Son directeur est Giuseppe Baldacci, professeur à l'université Paris Diderot.

En savoir + sur l'IJM

Actualités de l'IJM

  • Juillet 2017 : Les introns protègent les génomes eucaryotes de l’instabilité génétique

    Parmi les nombreuses séquences d’ADN non codant que comportent les génomes, les « introns » sont des portions de gènes copiées dans l’ARN, puis éliminées, sans fonction apparente dans de multiples situations. En combinant des approches de génomique et de biologie moléculaire chez différentes espèces de levures et chez l’humain, une équipe internationale, menée par Benoit Palancade à l’Institut Jacques Monod, vient de révéler que ces séquences s’opposent à la formation d’hybrides ADN-ARN (ou « R-loops »), des structures génotoxiques qui mettent en péril la stabilité du génome. Ces travaux sont publiés ce mois-ci dans la revue Molecular Cell.

  • Conférences Monod-Diderot

    L'Institut Jacques Monod propose des conférences d'intérêt général en biologie. La prochaine sera donnée par Stanislav Dusko EHRLICH le lundi 10 juillet 2017

  • Juin 2017 : Des chats et des hommes: comment les chats ont conquis le monde

    Dans un article paru le 19 juin dans la revue Nature Ecology & Evolution, l’équipe « Epigénome et paléogénome » de l’Institut Jacques Monod a pu reconstituer l’histoire des interactions entre êtres humains et chats lors de leur domestication en mettant en évidence comment les chats ont été déplacés sur de grandes distances.

• • • Toutes les actualités

Haut de page