Thématiques

 

Notre équipe s’intéresse aux réarrangements programmés du génome et à leur régulation épigénétique par des ARN non codants à l’aide d’un organisme modèle original, l’eucaryote unicellulaire cilié Paramecium tetraurelia. Nous espérons ainsi mieux comprendre les principes fondamentaux qui gouvernent la structure des chromosomes et la stabilité génétique chez les eucaryotes.

Chez Paramecium tetraurelia, le développement du macronoyau somatique à partir du micronoyau germinal s’accompagne de l’excision précise d’environ 50,000 courtes séquences uniques (IES) situées dans les séquences codantes et dans les régions intergéniques. Parallèlement, des séquences répétées (transposons, minisatellites) sont éliminées de manière imprécise, conduisant souvent à la fragmentation des chromosomes germinaux. En utilisant des approches génétiques, génomiques et cellulaires, nos recherches visent à comprendre les mécanismes épigénétiques permettant la reconnaissance spécifique de dizaines de milliers d’éléments germinaux qui ne partagent aucun motif de séquence parfaitement conservé.

Au cours de ces dernières années, nous avons mis en évidence le rôle de deux classes d’ARN non codants dans ce processus: (i) des petits ARN (scanRNA) germinaux produits par une voie de l’ARN interférence spécifique de la méiose et (ii) des transcrits non codants somatiques. Une soustraction génomique naturelle entre ces deux populations d’ARN non codants maternels permettrait la sélection de scnRNAs spécifiques, qui cibleraient les séquences germinales à éliminer, et fournit un mécanisme moléculaire à l’hérédité non Mendelienne des profils de réarrangements.

Thèmes de recherche actuels :

  • organisation de la chromatine au cours du développement du macronoyau somatique
  • identification de la séquence des centromères
  • mécanismes de l’inactivation des centromères germinaux au cours du développement du macronoyau somatique

L’équipe est équipe-partenaire du Labex “Who am I?”