Recherche

 

 

 

La compréhension des mécanismes qui orchestrent la formation de tissus et d’organes et qui contrôlent le maintien de leur architecture est une question fondamentale en biologie. La formation des tissus et leur homéostasie sont coordonnées par des processus cellulaires incluant la polarité cellulaire, l’adhérence et la motilité. La compréhension de ces processus est aussi essentielle pour mieux comprendre le développement de pathologies comme le cancer.

Notre équipe de recherche vise à élucider les mécanismes qui contrôlent la polarité cellulaire et la morphogenèse tissulaire en relation avec le cytosquelette et en particulier avec le réseau de microtubules. Pour cela nous utilisons le développement de la drosophile comme modèle d’étude et nous concentrons notre recherche sur deux axes.

  1. Au niveau cellulaire, en étudiant le rôle du cytosquelette dans la mise en place de la polarité de l’ovocyte au cours de l’ovogenèse. Nous cherchons à déterminer les mécanismes impliqués dans le transport asymétrique de protéines et d’ARNs et ceux impliqués dans le positionnement asymétrique du noyau.
  2. Au niveau tissulaire, en étudiant l’implication du cytosquelette dans la morphogenèse tissulaire. Nous cherchons à identifier les mécanismes contrôlant la migration collective de cellules, assurant la formation du système respiratoire au cours de l’embryogénèse.

Les approches expérimentales utilisées au laboratoire combinent la génétique, la biophysique et des techniques de biologie cellulaire. De plus, la microscopie photonique de pointe sur tissus vivants ainsi que la microscopie électronique constituent le cœur de nos expériences quotidiennes.

Les thèmes de recherche de l’équipe

 

* L’identification des mécanismes contrôlant le positionnement asymétrique du noyau dans l’ovocyte.

* L’étude du rôle des différents réseaux de microtubules et de leurs modifications dans la polarisation de l’ovocyte.

* La relation entre les domaines lipidiques associés au phosphatidylinositol(4,5) biphosphate et les protéines de polarité dans l’organisation intracellulaire et le transport polarisé.

* La caractérisation du rôle du cytosquelette, microtubules et actine dans les processus de migration collective de cellules conduisant à la formation des branches trachéales dans l’embryon.

 

Mots clefs : Polarité cellulaire, morphogénèse, microtubules, transport asymétrique, phospholipides, PAR complexes