Thématiques

 

Les galectines constituent une famille de protéines impliquées dans le développement, la réponse immunitaire et la tumorigenèse. De nombreuses fonctions ont été attribuées aux galectines mais les preuves restent souvent indirectes. Nous avons choisi une approche génétique avec des souris mutées pour explorer les fonctions et le mode d’action des galectines 3 et 7.

Les souris galectine 3-/-, galectine 7-/- et double gal3/7 mutantes sont viables et fertiles. La caractérisation de ces modèles animaux a révélé l’importance de ces protéines dans différentes conditions de stress et de pathologie. Au cours de ces études, nous avons établi que dans les cellules épithéliales, les galectines sont impliquées dans le contrôle de la polarité cellulaire, du trafic intracellulaire et des jonctions intercellulaires.

Contrairement à galectine 3, qui est largement exprimée dans l’organisme, galectine 7 présente une expression restreinte aux épithéliums stratifiés, en particulier l’épiderme. Nos travaux actuels sont centrés sur l’analyse du maintien de l’homéostasie épidermique suite à des blessures cutanées, mécanisme impliquant à la fois les galectines 3 et 7. Comment chaque galectine participe-t’elle à la cicatrisation de l’épiderme? Notre projet met à profit une étude comparée des analyses in vivo de souris mutantes et in vitro de lignées de kératinocytes avec des niveaux d’expression contrôlés des galectines.

La migration cellulaire collective est un mécanisme central de la réparation de l’épiderme après une blessure superficielle. Ce déplacement des kératinocytes dépend de la modification de la polarité des cellules mises en mouvement et du contrôle de la dynamique des jonctions intercellulaires. La coordination de ces événements est encore très mal comprise. Tout en décrivant le mécanisme d’action des galectines 3 et 7 dans l’épiderme, nos travaux devraient également fournir une meilleure compréhension de la migration cellulaire collective qui est un élément-clé de la progression tumorale.

Les plateformes de l’Institut Jacques Monod : animalerie, ImagoSeine et protéomique sont des atouts majeurs de ce projet.

 

Financial support

 

CNRS
Université Paris Diderot
Fondation pour la Recherche Médicale
Ligue Nationale contre le cancer
GEFLUC