Recherche

 

 

 

 

Dans les organismes multicellulaires, les cellules génèrent et subissent des forces mécaniques qui se propagent dans tout l’organisme. Ces forces peuvent déterminer la forme des tissus et organes, et réguler des programmes génétiques. Les mécanismes moléculaires de la transmission des forces mécaniques et de leur transduction en signaux biochimiques sont cependant mal connus.

 

 

 

 

Notre projet porte sur les complexes macromoléculaires qui transmettent et transduisent ces signaux mécaniques à l’intérieur et entre les cellules, et les fonctions cellulaires qui en dépendent. Nous nous intéressons aux récepteurs d’adhésion de la membrane plasmique, aux complexes transmembranaires de l’enveloppe nucléaire et leurs fonctions dans l’adhésion cellulaire, la migration, la prolifération et l’activité transcriptionnelle.

 

Film 1

 

 

 

Pour répondre à cet objectif, nous développons et utilisons des biosenseurs génétiquement encodés et des méthodes de microscopie et de micromanipulation avancées sur des systèmes modèles de culture cellulaire. Cette combinaison permet de contrôler et mesurer dynamiquement et quantitativement le comportement des complexes de protéines et des cellules dans un large éventail d’échelles de temps et de longueur.