Recherche

 

 

 

 

Notre objectif est de comprendre comment et pourquoi certainstraits de caractère apparaissent au cours de l’évolution. Nous utilisons toutes les approches disponibles (génomique, biologie du développement, biochimie, tests comportementaux, génétique, etc.) pour aborder le problème.

Evolution de la colle de drosophile (PI: V. Courtier-Orgogozo)

À la fin du stade larvaire, les larves de drosophile produisent une colle protéique qui permet à l’animal d’adhérer à un substrat pendant plusieurs jours au cours de la métamorphose. Nous souhaitons utiliser les puissants outils génétiques de l’organisme modèle Drosophila melanogaster pour explorer les bases moléculaires de l’adhésion à la colle des mouches. Nous voulons identifier les gènes impliqués dans l’adhésion de la colle et comprendre comment ils ont changé au cours de l’évolution pour permettre à la colle puisse adhérer à divers substrats dans divers environnements. Nous avons développé un nouveau test pour quantifier l’adhésion de la colle de drosophile et nous prévoyons de mesurer l’adhésion de divers mutants et de comparer l’adhésion entre différentes populations de Drosophila melanogaster et espèces de drosophile.

 

Evolution de l’asymmetrie gauche-droite (PI: Michael Lang)

Comment des asymétries gauche-droite de taille des organes se mettent en place qu cours du développement reste un mystère. Drosophila pachea a développé une asymétrie gauche-droite unique dans les lobes de ses organes génitaux. Aucune asymétrie de taille gauche-droite n’a été décrite chez D. melanogaster. Nous essayons de découvrir les mécanismes qui déterminent le développement asymétrique des lobes et le rôle de ces lobes asymétriques pendant la copulation. Nous utilisons un stock de Drosophila pachea contenant des mâles mutants symétriques spontanés et nous effectuons des ablations-laser des soies des lobes. Nous examinons également l’effet de cette asymétrie gauche-droite sur le comportement. Nous analysons des espèces proches de D. pachea afin de comprendre comment l’asymétrie gauche-droite de taille des lobes a évolué chez D. pachea.

 

 

 

Evolution des parties génitales (PI: V. Courtier-Orgogozo)

Nous souhaitons comprendre comment la morphologie des organes génitaux change rapidement au cours de l’évolution. Nous combinons des études de biologie du développement, génomique, génétique, génétique quantitative, génétique des populations, microchirurgie au laser et des expériences comportementales pour comprendre comment les gènes et les mécanismes cellulaires modulent la forme des organes de manière subtile et précise, et comment cela peut affecter la reproduction et l’évolution à long terme. Nous examinons les organes génitaux suivants : les soies hypandriales, les branches ventrales et les lobes postérieurs.

 

 

 

The origin of COVID-19

Click here for more details.

 

 

Bases de données

 

Gephebase contient une liste de tous les gènes et mutations qui ont été identifiés comme contribuant à des différences phénotypiques (traits morphologiques, physiologiques et comportementaux) entre populations ou espèces pour les organismes pluricellulaires. Le site complet en accès libre est disponible ici.

 

FlyPhenomics fournit une compilation des phénotypes qui ont été rapportés comme différant entre au moins deux espèces du sous-groupe D. melanogaster. Plus de 150 différences morphologiques, physiologiques et comportementales ont été décrites entre 1919 et 2006. Article associé : Orgogozo V, Stern DL, How different are recently diverged species ? Plus de 150 différences phénotypiques ont été signalées pour le sous-groupe d’espèces D. melanogaster. Fly 2009 Mar-Apr;3(2):117.

FlyPNS : description du système nerveux périphérique embryonnaire et larvaire de D. melanogaster. Réalisé avec Wesley Grueber.

Article associé : Orgogozo V, Grueber WB, FlyPNS, a database of the Drosophila embryonic and larval peripheral nervous system. BMC Dev Biol. 2005 Feb 17; 5(1):4. Protocols Link to our list of protocols BioInfo Old BioInfo Club website New BioInfo Club website

 

L’équipe est équipe-partenaire du Labex “Who am I?”