Toutes les actualités de l'IJM depuis 2010

  • Du 10 au 22 janvier 2011 : le Cours Monod-Diderot pour les M2

    Dans le cadre des enseignements de Master 2, l'Institut Jacques Monod propose chaque année le cours Monod-Diderot, une Unité d'Enseignement (UE) intitulée : « L'expression des gènes : de la cellule à l'organisme ».

  • Vendredi 18 février 2011 : Colloque “Ver Midi XIV”

    Nous sommes heureux de vous annoncer que le colloque “Ver Midi XIV”, qui rassemble les chercheurs français utilisant comme système modèle le nématode, aura lieu vendredi 18 février 2011, de 10h30 à 18h30.

  • Mercredi 24 novembre : Colloque Différenciation des gonades chez les vertébrés

    organisé par Reiner Veitia, Corinne Cotinot, René Habert, May Penrad-Mobayed et Sandrine Caburet

  • 29 et 30 novembre : Neurosciences Sorbonne Paris Cité

    une conférence des équipes de Neurosciences du PRES Sorbonne Paris Cité*, organisée par Thierry Galli, chercheur à l'Institut Jacques Monod.

  • Jeudi 25 et vendredi 26 novembre : Colloque "miRNAs in plant and animal development"

    organisé, à l’Institut Jacques Monod, par la Société Française de Biologie du Développement (SFBD), la Société Française de Génétique (SFG) et l'Institut Jacques Monod.

  • Jeudi 21 octobre - Rencontres, à l'Institut Jacques Monod, en hommage à Jacques Monod

    pour le centenaire de sa naissance.

  • Michel Vervoort, co-responsable de l'équipe Evolution et développement des métazoaires, a été nommé membre junior de l'Institut Universitaire de France,

    en reconnaissance de la qualité de ses recherches sur l'évolution des animaux.

  • Vendredi 17 juin 2011 : Jubilé de Jean Cartaud : Une vie à la synapse

    Un colloque sur le trafic et la dynamique des systèmes membranaires en l'honneur de Jean Cartaud, chef d'équipe à l'Institut Jacques Monod

  • Reiner A. Veitia, lauréat 2010 du prix Jacques Salat-Baroux, de l'Académie nationale de médecine

    pour ses travaux sur FOXL2 : un facteur de transcription clé du développement, de la maintenance et du vieillissement de l’ovaire.

  • A l'origine de l'extraordinaire diversification des animaux : la segmentation

    La segmentation, c'est-à-dire la répétition d'unités anatomiques identiques, semble être le secret de la diversité et de la longévité des grands groupes animaux les plus répandus sur Terre. Des chercheurs du CNRS et de l'Université Paris Diderot (dont ceux de l’équipe de Guillaume Balavoine et Michel Vervoort à l’Institut Jacques Monod) ont montré que cette caractéristique est héritée d'un ancêtre commun, lui-même segmenté, qui aurait vécu il y a 600 millions d'années et dont l'apparition aurait « changé la face du monde ». Cette découverte est publiée dans la revue Science du 16 juillet 2010.

  • Des cellules en chair et en microtubules !

    Les chercheurs de l’équipe d'Antoine Guichet à l’Institut Jacques Monod ont travaillé sur un organisme entier de drosophile en développement pour étudier l’importance de la réorganisation des microtubules, qui constituent le squelette interne de la cellule, sur la formation d’organes. Leurs travaux ont été publiés dans Developmental Cell le 18 mai 2010.

  • Rôle d’une voie de sécrétion dans l’internalisation et la signalisation du récepteur à l’EGF

    Un nouveau mode de régulation de l’internalisation (endocytose) et de la signalisation du récepteur à l’EGF impliqué dans la prolifération des cellules tumorales a été mis en évidence par des chercheurs de l’Institut Jacques Monod et leurs collaborateurs. Article publié dans Journal of Cell Science

Retour en haut de page