Un mécanisme inédit de polarisation des épithéliums multiciliés

Les épithéliums multiciliés jouent un rôle important pour la fonction respiratoire. Chez l’humain, les cellules multiciliées sont en particulier nécessaires à la clairance respiratoire, un mécanisme qui permet de renouveler la barrière protectrice de mucus qui protège les poumons contre les pathogènes et les poussières. Des perturbations de la fonction de ces cellules causées par certaines mutations génétiques peuvent ainsi être à l’origine de pathologies respiratoires sévères. Une collaboration internationale entre des équipes de l’IJM et l’Institut Max Planck de Dresde a permis de mettre en évidence un mécanisme inédit permettant de contrôler la direction du battement ciliaire dans un épithélium multicilié.

En utilisant un modèle invertébré, la planaire, les chercheurs ont montré que l’action conjointe de deux voies de signalisation conservées permet de générer un plan d’organisation global des cils qui reflète la symétrie bilatérale de l’animal lui-même. En revanche, les éléments du cytosquelette sur lesquels les signaux de polarité agissent pour orienter les cils présentent eux une asymétrie chirale. Ces travaux ont donc permis non seulement d’identifier de nouveaux acteurs moléculaires dans la polarisation des épithéliums multiciliés, mais aussi de comprendre comment les animaux dits Bilatériens, dont nous faisons partie, peuvent générer une symétrie bilatérale à partir de molécules ou de structures chirales.

Pour en savoir plus

Vu, H.T.K., Mansour, S., Kücken, M., Blasse, C., Basquin, C., Azimzadeh, J., Myers, E.W., Brusch, L., and Christian Rink, J.C. Dynamic polarization of the multi-ciliated planarian epidermis between body plan landmarks. Developmental Cell, 2019, 51(4): 526-542.

https://doi.org/10.1016/j.devcel.2019.10.022

Basquin, C., Ershov, D., Gaudin, N., Vu, H.T.K., Louis, B., Papon, J.F., Orfila, A.M., Mansour, S., Rink., J.C., and Azimzadeh, J. Emergence of a bilaterally symmetric pattern from chiral components in the planarian epidermis. Developmental Cell, 2019, 51(4): 516-525.

https://doi.org/10.1016/j.devcel.2019.10.021

Contact :

Juliette Azimzadeh

Chercheur CNRS à l’Institut Jacques Monod (CNRS, Université de Paris)

01 57 27 81 13

juliette.azimzadeh(at)ijm.fr

Retour en haut de page