Le prix Nicloux 2019 a été attribué à Odil Porrua

La Société Française de Biochimie et Biologie moléculaire a remis le Prix Maurice Nicloux 2019 à Odil Porrua, chargée de recherche CNRS, membre de l'Institut Jacques Monod. Odil Porrua s’intéresse depuis le début de sa carrière à différents aspects de l’expression des gènes. De 2005 à 2009, Odil a effectué sa thèse dans le laboratoire de E. Santero (Espagne) où elle a étudié la régulation de certains gènes impliqués dans la dégradation de molécules contaminantes chez la bactérie.En 2009, Odil a rejoint le laboratoire de Domenico Libri, d’abord au Centre de Génétique Moléculaire (Gif sur Yvette) puis à l’Institut Jacques Monod (Paris) à partir de 2013. D’abord comme post-doc puis comme chercheur CNRS, Odil a conduit plusieurs projets autour du métabolisme des ARN non-codants chez la levure. Notamment par des approches biochimiques et structurales, elle a pu dévoiler les mécanismes de terminaison de la transcription non-codante qui étaient alors très peu connus. Deux ans après avoir obtenu son poste de chercheur CNRS, en 2014, et grâce à un financement ANR JCJC, Odil a abordé l’étude du rôle de la terminaison de la transcription dans la régulation de l’expression de gènes.

Pour plus d'informations  :  http://www.sfbbm.fr

Retour en haut de page