Fonctions non-conventionnelles des pores nucléaires

Responsable

Les pores nucléaires (NPCs, nuclear pore complexes) sont d'imposants assemblages protéiques ancrés dans l'enveloppe nucléaire et composés de multiples copies d'environ 30 protéines distinctes appelées nucléoporines (Nups).
Les travaux de notre équipe visent à caractériser, au delà de leur rôle dans le transport bidirectionnel des macromolécules entre le cytoplasme et le noyau, les fonctions non-conventionnelles des nucléoporines notamment dans le cycle et la différenciation cellulaire.

Nos travaux antérieurs ont contribué à caractériser un complexe structural majeur des NPCs, le complexe Nup107-160 des vertébrés (aussi nommé "Y-complexe"). Nous avons notamment mis en évidence son rôle dans l'assemblage des NPCs, son interaction avec des constituants des kinétochores en lien avec ses fonctions à différentes étapes de la division cellulaire, sa dynamique intranucléaire, et l'implication de l'un de ses constituants, Nup133, dans la différenciation cellulaire lors de l'embryogenèse précoce.

Nous poursuivons actuellement l'étude des fonctions, des régulations et des partenaires directs de ces nucléoporines dans la division et la différenciation cellulaire. Pour cela, nous employons des approches d'imagerie, de biochimie et de génétique (stratégies de type CRISPR/Cas9), principalement dans diverses lignées cancéreuses humaines mais aussi dans les cellules souches embryonnaires murines (mESCs). En effet, ce modèle cellulaire maintenant bien établi dans notre équipe, permet de réaliser des études fonctionnelles dans les cellules souches pluripotentes et dans leurs dérivés différenciés.

En élucidant le rôle normal de ces nucléoporines, nos travaux devraient contribuer à comprendre les mécanismes par lesquels les mutations ou dérégulations de ces nucléoporines conduisent à diverses pathologies (notamment syndrome néphrotique,  troubles neuro-développementaux, et cancer).

Thèmes de recherche actuels :
- Nucleoporines et cycle cellulaire
- Nucléoporines et différenciation des cellules souches embryonnaires
- Homéostasie des nucléoporines dans les lignées cancéreuses

L'équipe a été labellisée "Equipe FRM 2015" par la Fondation pour la Recherche Médicale. Elle est équipe-partenaire du Labex “Who am I?”

Valérie Doye s'est vue décerner la médaille d'argent 2009 du CNRS.

Sélection de publications

Cianciolo Cosentino C.*, Berto A*, Hari M, Loffing J, Neuhauss SCF, Doye V*
Nucleoporin 133 deficiency leads to glomerular damage in zebrafish

[bioRxiv preprint]: first posted online Jun. 21, 2018
Abstract

Souquet B, Freed E, Berto A,Andric V, Audugé N, Reina-San-Martin B, Lacy E*,Doye V*.
Nup133 Is Required for Proper Nuclear Pore Basket Assembly and Dynamics in Embryonic Stem Cells.
Cell Rep. 2018 May 22;23(8):2443-2454.
Abstract

Berto A, Yu J, Morchoisne-Bolhy S, Bertipaglia C, Vallee R, Dumont J, Ochsenbein F, Guerois R, Doye V*.
Disentangling the molecular determinants for Cenp-F localization to nuclear pores and kinetochores.
EMBO Rep. 2018 May;19(5). pii: e44742.
Abstract

Romana S, Radford-Weiss I, Lapierre JM, Doye V*, Geoffroy MC*.
Formation of Nup98-containing nuclear bodies in HeLa sublines is linked to genomic rearrangements affecting chromosome 11.
Chromosoma. 2016 Sep;125(4):789-805.
Abstract

Morchoisne-Bolhy S, Geoffroy MC, Bouhlel IB, Alves A, Audugé N, Baudin X, Van Bortle K, Powers MA, Doye V. (2015)
Intranuclear dynamics of the Nup107-160 complex.
Mol Biol Cell. 26(12):2343-56
Abstract

Retour en haut de page