Novembre 2017 : des cellules épithéliales dans des capillaires artificiels

Dans un article publié en novembre 2017 dans la revue Nature Communications, l’équipe « Cell Adhesion and Mechanics » de Benoit Ladoux et René-Marc Mège en collaboration avec le Mechanobiology Institute de Singapour a pu étudier les mouvements collectifs générés par les cellules épitheliales lorsqu’elles se trouvent confinées dans des microtubes.

Dans leur environnement naturel, les cellules épithéliales reposent souvent sur des environnements ayant des topographies et des courbures très variées, ce qui peut modifier leur comportement adhésif, leur cohésion et leur intégrité. En réussissant à cultiver les cellules épithéliales dans des microtubes artificiels de courbure variée, cette étude a pu mettre en évidence l’importance des contraintes topographiques et géométriques sur la polarité cellulaire et la migration collective des cellules épithéliales.

En savoir plus :
Emergent patterns of collective cell migration under tubular confinement.
Xi W, Sonam S, Beng Saw T, Ladoux B, Teck Lim C.
Nat Commun. 2017 Nov 15;8(1):1517

Contact : Ladoux Benoît, co-responsable de l'équipe Adhésion cellulaire et mécanique, tél. : + 33 (0)1 57 27 80 71.

Haut de page